Skip to main content

Et si nos agriculteurs pouvaient gagner dix fois plus d’argent par hectare tout en protégeant la planète ?  

C’est le modèle économique que propose l’industriel belge Gunther Pauli, et cette idée est en train de faire du chemin !

L’idée est simple : En s’inspirant la nature, nous pouvons développer une économie durable basée sur la mobilisation des entreprises du territoire, l’emploi des ressources locales et la valorisation des déchets. 

Il ne s’agit plus de chercher le prix le moins cher, mais générer le plus de valeur. La valeur est la plus importante que le volume en économie, pas le volume.

A titre d’exemple, Pauli nous parle du café : “nous n’utilisons n’utilisons que 0,2 % de la récolte du café d’Éthiopie, de Colombie, etc., parce qu’on ne donne de la valeur qu’aux quelques milligrammes solubles dans notre café. Nous nous sommes dit : « Non, il faut en utiliser la totalité, pour avoir un prix juste et pour avoir une valeur reflétant la réalité du produit. »

Nous avons donc développé le café solide : c’est-à-dire qu’avec le cascara, les grains de café torréfiés, nous produisons aussi des barres énergétiques. La recette est simple, nous rajoutons du beurre de cacao et nous avons un produit à manger qui est aussi riche en caféine, et qui est aussi très riche en antioxydants. Un produit à forte valeur ajoutée.

Le marc de café est aussi un très bon substrat avec lequel nous faisons pousser des champignons. Ces champignons partent à la vente et avec les déchets des champignons qui sont très riches en amino acides, nous nourrissons les poules. 

J’ai un œuf, des poules, des champignons, le café soluble, le café solide et j’ai donné de la valeur au cascara. C’est ce que la nature fait tout le temps. On génère des dizaines de fois plus de valeur, beaucoup plus d’emplois et à la fin de la journée, on satisfait beaucoup plus de besoins de base de tout le monde.”

Pour en savoir plus, tu peux regarder cette interview vidéo qui ne te laissera pas indifférent !

Idriss ABERKANE & Gunter PAULI : « Economie circulaire : vers une autre croissance
Mayssa Sandli

Rédactrice en chef et co-fondatrice de BLUE TN . Je travaille sur la protection de l'environnement depuis 2017.

Laisse un commentaire